Vous êtes belle

Jean Claude HAGEGE défend la thèse suivante : au delà d’un seuil minimum de Beauté, d’une morphologie acceptable que l’auteur appelle le S.M.I.G de la Beauté (seuil minimum individuel garanti) auquel tout le monde devrait légitimement avoir accès, la recherche exagérée et parfois obsessionnelle de Beauté n’est plus de mise aujourd’hui. Elle n’est plus un facteur de séduction. Aujourd’hui, ce qui compte vraiment, c’est ce qui se dégage d’une femme, ce qui se remarque, non pas le physique qui, dénué de toute expression, peut devenir froid ou laisser indifférent, c’est la beauté des expressions et du comportement. La Beauté n’est plus ce don que l’on reçoit (ou que l’on ne reçoit pas) qui finit par s’estomper avec le temps, cette beauté très normative imposée par la publicité et les médias. JCH identifie et défend une beauté plus subtile, plus raffinée qui émane d’une personne.

Ce n’est pas la beauté intérieure, car l’apparence reste importante, celle par laquelle on perçoit l’infinie palette des expressions (sourires, regards, gestuelle, etc …). C’est la beauté que la personne acquiert lorsqu’elle sait exprimer ses émotions, lorsqu’elle est en accord avec elle-même, lorsqu’elle ne craint pas de révéler sa personnalité. Une sorte d’harmonie, d’équilibre entre ce que la personne ressent et ce qu’elle exprime. De cette cohérence émane la beauté. JCH ne se place pas uniquement en tant que chirurgien mais en tant qu’homme qui nous dit à quelle idée de la femme il est sensible.Sera également développée la perception par les hommes de la beauté des femmes.

Qu’attendent-ils vraiment ? Un physique parfait ? Non pas forcément, une harmonie, une émotion. D’où l’idée qu’il existe parfois une incompréhension entre ce que les femmes pensent être les attentes des hommes (formes et corps parfaits) et ce que les hommes cherchent vraiment.

Ce qui est intéressant, c’est la position paradoxale de JCH. En tant que chirurgien esthétique qui a opéré tant de femmes et les a conduites vers la beauté physique, il dit que rien n’est plus important que d’être en harmonie avec soi-même, pour avoir la possibilité de s’exprimer pleinement, et de séduire aussi. C’est plutôt un message d’espoir et de libération par rapport aux normes de la beauté classique : quête du corps ou du physique parfait véhiculé par les médias. On ne poursuit plus l’idée d’une beauté physique parfaite, mais l’idée que la beauté passe par l’expression d’une personnalité. Avoir l’audace d’être soi, devient ce nouvel objectif de beauté.Un discours sincère et sensible d’un expert de la beauté qui nous dit que toutes les femmes portent en elles-mêmes un potentiel de Beauté à révéler, à se révéler.